Huile d’Argan : Argania spinosa

Pour l’histoire

Au sud-ouest du Maroc pousse l’arganier, grand arbre parfois appelé « arbre à chèvres » car celles-ci y grimpent pour manger ses fruits. L’arganier est l’emblème du Maroc. Le fruit, l’affiache, contient une noix très dure, la noix d’Argan, qui contient deux ou trois amandons.

La récolte des fruits incombe aux femmes et petites filles berbères qui travaillent toute la journée pour produire l’huile d’Argan selon un procédé ancestral astreignant. Celle-ci leur sert traditionnellement en cuisine et pour protéger leur peau du soleil. Depuis quelques années, la majeure partie de la production part désormais à l’exportation tant cette huile est à la mode. C’est en effet une des huiles les plus surprenantes et parfumées.

Six heures de labeur et les fruits de dix arganiers (8 kg par arbre et par an) sont nécessaires pour produire ce litre d’huile réputée sacrée, faite de pâte d’Argan mêlée à de l’eau et que l’on donne à manger aux bébés si l’on manque de lait.
Pour la production d’huile comestible, les amandons sont torréfiés, ce qui n’est pas le cas pour l’huile destinée à la cosmétique et la thérapeutique.

Propriétés

L’huile d’Argan contient beaucoup de vitamine E antioxydante (antivieillissement), 43% d’acide oléique (oméga-9), 36% d’acide linoléique (oméga-6) et de 0,34% à 0,79% d’insaponifiable, composant important en cosmétique.

Hypotensive, l’huile d’Argan stimule les cellules cérébrales, le foie, et protège le tissu conjonctif. Très antioxydante, nourrissante et hydratante, c’est un excellent antirides ; elle a aussi des vertus anti-acné, antipsoriasis et antirougeurs lorsqu’elle est utilisée en massages.

Attention aux falsifications, certaines « Huiles d’Argan » du commerce contiennent… 0% d’Argan !

L’Huile d’Argan en cuisine

Il faut en user très parcimonieusement car son prix est extrêmement élevé et son goût puissant ; c’est l’huile comestible la plus chère du monde, ce qui est une bonne chose étant donné sa fabrication artisanale et les menaces qui pèsent sur l’arganier. Elle a une saveur rappelant la noisette grillée et peut aider dans les régimes minceur car elle a un effet coupe-faim.

Quelques gouttes autour d’un plat de poisson grillé (mais peu cuit) par exemple, ou de quelques crudités accompagnées de poire et bleu d’Auvergne, c’est magique.

Un petit régal : un superbe chèvre affiné (dur, pas coulant), type sancerre, coupé en tranches posées sur une lamelle de pomme, elle-même posée sur une feuille d’endive bien croquante. Quelques fleurs et feuilles d’origan frais, un petit filet d’huile d’Argan dessus et c’est tout (le sancerre est assez salé) et le poivre limite un peu les fragrances de l’Argan. Dégustez avec un Savennières frais, au goût typique de golden.